Élection américaine : pour Anne Sinclair, Hillary Clinton n'a pas su mesurer "la colère américaine"

En plateau, Anne Sinclair, la directrice éditoriale du Huffington Post revient sur l'élection présidentielle américaine.

FRANCE 2

Née à New York, Anne Sinclair connaît bien les États-Unis. "Je pense que ce qui s'est passé, personne ne l'avait vu venir. Personne ne l'avait prédit ni les sondages bien sûr, ni les médias, ni les politiques, ni même Donald Trump. Vous avez vu dans les premiers mots, la façon dont il a de se présenter, visiblement il est sonné", constate Anne Sinclair, directrice éditoriale du Huffington Post.

Une intuition ?

"Je crois que ce qu'on n'avait pas mesuré, c'est la colère américaine, la frustration de tout un peuple qui se sent abîmé, déclassé, qui a peur de l'avenir. Et ça, je crois qu'Hillary n'a pas sur le traduire, n'a pas sur le voir, et que Trump avec son intuition [...] peut-être l'a-t-il senti. Il faut qu'on le reconnaisse", note-t-elle également. Pour Anne Sinclair, Hillary Clinton a peut-être perdu parce qu'elle était une femme, "mais elle a aussi perdu parce que c'est vrai qu'elle était impopulaire." L'unique constat que l'on peut faire ce mercredi pour elle, est que l'Amérique est fracturée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Hillary Clinton, lors de son meeting le 6 novembre dans le New Hampshire
Hillary Clinton, lors de son meeting le 6 novembre dans le New Hampshire (JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)