Contrat Alstom : le train entre dans la campagne présidentielle américaine

La journaliste Valérie Astruc revient, en direct de Washington (Etats-Unis), sur la commande historique de 1,8 milliard d'euros que vient de décrocher le constructeur Alstom.

France 2

Avec son TGV, le groupe Alstom a remporté son contrat le plus important aux États-Unis, d'une valeur de 1,8 milliard d'euros. "Même si ces rames seront construites aux États-Unis, cette commande ouvre des perspectives très prometteuses pour le constructeur français. L'Amérique se convertit progressivement aux trains à grande vitesse et plusieurs projets sont à l'étude, notamment aux Texas et en Californie. Asltom peut espérer décrocher d'autres contrats", explique la journaliste Valérie Astruc, en direct de Washington (Etats-Unis).

Une priorité pour le prochain président américain

Par ailleurs, le train a fait son entrée dans la campagne pour le présidentielle aux Etats-Unis. La journaliste de France 2 explique qu'Hillary Clinton a toujours été favorable à cette cause, mais le candidat républicain Donald Trump vient de surprendre. "Il veut massivement investir dans les trains à grande vitesse malgré l'hostilité de son camp. Quel que soit le vainqueur, le train sera une priorité du prochain président américain et Alstom peut espérer en profiter", conclut Valérie Astruc.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le logo d\'Alstom, pris en photo à Montoir-de-Bretagne (Loire-Atlantique), le 19 mai 2015.
Le logo d'Alstom, pris en photo à Montoir-de-Bretagne (Loire-Atlantique), le 19 mai 2015. (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)