Etats-Unis : la vague républicaine déferle sur le Sénat et la Chambre des représentants

Le parti républicain a remporté la majorité dans les deux chambres du Congrès américain à l'issue des élections de mi-mandat, mardi. Un sérieux revers pour le président démocrate Barack Obama.

Barack Obama, à Evanston (Illinois), le 2 octobre 2014.
Barack Obama, à Evanston (Illinois), le 2 octobre 2014. (BRENDAN SMIALOWSKI / AFP)

Ce désaveu pour Barack Obama était attendu. Le parti républicain a remporté la majorité dans les deux chambres du Congrès américain à l'issue des élections de mi-mandat, mardi 4 novembre. Les conservateurs se sont emparés du Sénat, en détenant désormais au moins 52 des 100 sièges. Dans le même temps, selon certaines projections, ils doivent asseoir leur majorité à la Chambre des représentants (l'équivalent de l'Assemblée nationale) qu'ils détenaient déjà.

>> Suivez notre direct sur les élections de mi-mandat aux Etats-Unis par ici

Le Sénat tombe aux mains des républicains

Pour ces élections, 36 des 100 sièges du Sénat ont été renouvelés. Le camp de Barack Obama contrôlait cette assemblée depuis 2006, mais ne bénéficiait que d'une courte majorité depuis 2012. Les républicains ont réussi à arracher les 6 sièges qu'il leur manquait pour obtenir la majorité. Ils sont ainsi passés de 45 à au moins 52 sièges. Les démocrates détiennent désormais 43 sièges, auxquels s'ajoutent ceux de deux indépendants qui siègent à leur côté.

Les Etats qui ont fait basculer le Sénat sont la Virginie-Occidentale, le Dakota du Sud, le Montana, l'Arkansas, le Colorado, l'Iowa et la Caroline du Nord. En Louisiane, la sénatoriale reste en suspens : un second tour se tiendra le 6 décembre. Si la majorité républicaine est acquise, les résultats ne sont pas encore définitifs en Virginie (où un démocrate est en tête selon les résultats provisoires) et en Alaska (où c'est un républicain qui mène). En attendant, voici les sept Etats qui ont fait basculer le Sénat dans le camp républicain.

Les démocrates reculent à la Chambre des représentants

Le parti républicain conforte sa large majorité dans l'autre chambre du Congrès, dont tous les sièges étaient renouvelés lors de ce scrutin, comme c'est le cas tous les deux ans. Les résultats ne sont pas définitifs, mais les projections prévoient un net recul des démocrates. Depuis 2012, le camp de Barack Obama contrôlait 199 sièges. Il n'en détient désormais que 178, selon les résultats provisoires. Les républicains auraient 243 représentants, avec un gain de 14 sièges. Le résultat du scrutin est toujours en suspens pour 14 sièges, dont deux donneront lieu à un second tour, en Louisiane.

Barack Obama a-t-il perdu tout pouvoir ?

Pas vraiment. Le président américain dispose d'un droit de veto pour retoquer un projet de loi voté par la Chambre des représentants et le Sénat. S'il l'utilise, le texte retourne alors devant le Congrès pour être voté à nouveau. Et si le projet récolte la majorité des deux tiers, alors le président est obligé de le promulguer.

Mais un tel scénario a peu de chance de se produire. Aucune projection provisoire n'envisage, en effet, des résultats suffisamment favorables aux républicains pour qu'ils bénéficient de la majorité des deux tiers.