Etats-Unis : l'ancien vice-président Walter Mondale est mort à l'âge de 93 ans

Le démocrate a été vice-président des Etats-Unis de 1977 à 1981, au sein de l'administration de Jimmy Carter.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'ancien vice-président américain, Walter Mondale, au Sénat, le 3 janvier 2018. (WIN MCNAMEE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Il était le bras droit du président américain Jimmy Carter. Walter Mondale est mort à son domicile à Minneapolis (Minnesota) à l'âge de 93 ans, a annoncé lundi 19 avril une porte-parole de sa famille à plusieurs médias américains, sans préciser la cause de son décès. Vice-président de 1977 à 1981, Walter Mondale défendait des idées progressistes notamment en faveur du mouvement pour les droits civiques.

"Je suis dévasté par la mort de mon cher ami Walter Mondale, que je considère comme le meilleur vice-président de l'histoire de notre pays", a réagi l'ancien président Jimmy Carter dans un communiqué. Il "défendait les causes progressistes et a changé le rôle du vice-président", a de son côté écrit Barack Obama sur Twitter.

Fils d'un pasteur méthodiste et d'une professeure de musique, Walter Mondale a représenté l'Etat du Minnesota au Sénat pendant douze ans, de 1964 à 1976. Candidat malheureux à l'élection présidentielle de 1984 contre Ronald Reagan, qui l'a largement battu dans les urnes, il a été le premier représentant d'un grand parti dans la course à la Maison Blanche à nommer une femme, Geraldine Ferraro, comme colistière.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.