VIDEO. Midterms : "La Constitution des Etats-Unis prévoit la paralysie, ça fonctionne mieux quand tout est bloqué"

Joseph Smallhoover, le porte-parole des démocrates américains en France, explique que le fait que la victoire de son camp à la Chambre des représentants alors que le Sénat reste aux mains des républicains ne sera pas un problème pour le fonctionnement des institutions américaines.

RADIO FRANCE / FRANCEINFO

"On attendait bien entendu une poussée démocrate, on espérait que ce serait un peu plus fort, mais on peut déjà se féliciter de la reprise de la Chambre des représentants", a réagi sur franceinfo Joseph Smallhoover, président des Democrats Abroad France, l'organe officiel des démocrates américains vivant en France, après les élections de mi-mandat aux Etats-Unis mardi 7 novembre. Les républicains gardent leur majorité au Sénat. Les démocrates remportent la Chambre des représentants.

On peut également se réjouir que "la défaite ne soit pas aussi importante qu'on aurait pu l'imaginer au Sénat", a ajouté Joseph Smallhoover. Ces résultats sont quand même "une très bonne nouvelle au Sénat et on a une victoire à la Chambre des représentants. Pour moi la cohabitation permet de faire une politique moins radicale dans un sens ou dans un autre, c'est normal et c'est dans l'histoire des Etats-Unis", a-t-il analysé.

Une politique de compromis

"La Constitution des Etats-Unis prévoit la paralysie. Ça fonctionne mieux quand tout est bloqué car le système était fait pour éviter qu'un parti politique ait trop de pouvoirs". "Le président va présenter son budget qui sera immédiatement rejeté par les démocrates qui vont faire une contre-proposition qui sera rejetée et ensuite il y aura un compromis", a avancé Joseph Smallhoover.

Avoir une Amérique de plus en plus divisée "c'est effectivement un risque" après les résultats de ces élections à mi-mandat aux Etats-Unis, mais "ce n'est pas le parti démocrate qui crée cette polarisation. Nous avons un président qui joue constamment la division", a-t-il critiqué.

Pour ce qui est des gouverneurs, "on a remporté plusieurs Etats" et c'est important parce que "les gouverneurs sont très puissants dans leurs propres Etats et dans deux ans on aura un nouveau découpage électoral et les gouverneurs ont beaucoup de pouvoirs dans ce sens-là".

Joseph Smallhoover, président des Democrats Abroad France, l\'organe officiel des démocrates américains vivant en France, le 7 novembre 2018.
Joseph Smallhoover, président des Democrats Abroad France, l'organe officiel des démocrates américains vivant en France, le 7 novembre 2018. (RADIO FRANCE / FRANCEINFO)