Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo Le président des Etats-Unis reçu au Japon : une visite très "trumpesque"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
trump au japon
Article rédigé par
France Télévisions

Donald Trump a débuté sa tournée en Asie par un voyage chez son allié japonais.

Un blouson d'aviateur de l'armée américaine endossé dès son arrivée, un avertissement lancé à la Corée du Nord, une partie de golf disputée comme presque chaque week-end et des casquettes souvenirs signées à tour de bras... Voici en résumé la première journée du voyage de Donald Trump en Asie. Le président américain a débuté sa tournée asiatique par une étape au Japon, dimanche 5 novembre.

Discours martial devant les troupes

Aussitôt débarqué sur la base militaire américaine de Yokota, à l'ouest de Tokyo, le républicain a lancé une mise en garde à peine voilée à son meilleur ennemi, Kim Jong-un, le dirigeant de Corée du Nord. "Personne, aucun dictateur, aucun régime et aucune nation ne devrait, jamais, sous-estimer la détermination de l'Amérique", a-t-il averti, devant des soldats américains, après avoir enfilé un blouson d'aviateur de l'US Air Force.

Ce premier voyage en Asie de plus de dix jours du président américain est le plus long dans la région d'un chef d'Etat américain depuis un quart de siècle. Il survient après plusieurs mois de surenchère verbale entre Washington et Pyongyang, dont le programme nucléaire avance à grands pas.

Moment de détente entre alliés

Mais ce séjour japonais devrait être le moment le plus détendu ce ce périple asiatique. Comme il aime le faire pour se détendre le week-end, le milliardaire a joué au golf. Il était accompagné sur le green nippon par le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, lui aussi grand amateur de golf.

Les deux hommes ont noué une relation personnelle depuis que le chef du gouvernement japonais s'est rendu à New York en novembre 2016 pour rencontrer le nouveau président américain, avant même son investiture. Et Donald Trump a déjà invité Shinzo Abe à venir frapper la balle dans sa résidence en Floride. La politique n'étant jamais totalement absente, les deux hommes ont signé des casquettes blanches sur lesquelles on pouvait lire : "Donald et Shinzo rendront l'alliance encore plus forte". 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.