Témoignage : l'ex-patron du FBI accable Donald Trump

Donald Trump est dans l'oeil du cyclone. James Comey, l'ancien directeur du FBI, doit confirmer ce jeudi 8 juin, devant le Sénat américain, que le président lui a demandé de mettre fin à une enquête sur l'ingérence présumée de la Russie durant la campagne présidentielle. Des déclarations qui pourraient entraîner une procédure de destitution. 

Les Américains attendent sa déposition avec autant d'engouement que pour une finale de baseball. Une question : que va dire James Comey, l'ancien directeur du FBI brutalement limogé par le président il y a un mois ? Ce jeudi 8 juin dans l'après-midi au Sénat, et en direct sur toutes les télévisions, il va faire le récit de ses rencontres ambiguës avec Donald Trump. Au cœur de leurs conversations, les liens entre la Russie et Michaël Flynn, l'ancien conseiller du président, que l'on voit sur une photo à côté de Vladimir Poutine.

"J'ai compris que le Président demandait que nous arrêtions l'enquête sur Flynn"

Donald Trump a-t-il fait pression pour que le FBI abandonne le dossier ? C'est ce que sous-entend l'ancien directeur dans une déposition écrite. Il rapporte une conversation du 14 février dernier dans le bureau ovale de la Maison-Blanche avec Donald Trump : "J'espère que vous pourrez trouver une façon d'abandonner cela, de lâcher Flynn. C'est un bon gars", aurait assuré le président. "J'ai compris que le Président demandait que nous arrêtions l'enquête sur Flynn", a déclaré James Comey. Après son investiture, Donald Trump aurait aussi posé une condition pour maintenir le directeur du FBI dans ses fonctions exigeant de lui "de la loyauté". Le président a déjà nié ses pressions face à la presse. L'audition commence à 15 heures cet après-midi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump et l\'ancien patron du FBI James Comey, limogé le 9 mai 2017.
Donald Trump et l'ancien patron du FBI James Comey, limogé le 9 mai 2017. (GARY CAMERON / REUTERS)