Prison, charbon, banque… cinq secteurs économiques boostés par la victoire de Donald Trump

Le séisme politique provoqué par l’élection de Donald Trump aux Etats-Unis semble avoir fait des heureux à la Bourse de New York. Certaines entreprises ont même vu leur cote s’envoler, jeudi 10 novembre.

Un écran de télévision montre le visage de Donald Trump, dans les locaux de la Bourse de Francfort (Allemagne), le 9 novembre 2016.
Un écran de télévision montre le visage de Donald Trump, dans les locaux de la Bourse de Francfort (Allemagne), le 9 novembre 2016. (? KAI PFAFFENBACH / REUTERS / X00446)

Et si la victoire de Donald Trump réjouissait finalement Wall Street ? Deux jours après l'élection du milliardaire, l’indice Dow Jones continue en tout cas d’évoluer à un niveau élevé, jeudi 10 novembre.

Le programme économique protectionniste de Donald Trump ne semble pas avoir effrayé les investisseurs. Certaines entreprises ont même vu leur cote s’envoler depuis l’annonce de la victoire du candidat républicain.

L’industrie pharmaceutique

Avec l’élection de Donald Trump et la majorité républicaine au Sénat et à la Chambre des représentants, l'industrie pharmaceutique voit l’avenir en rose. Fini les menaces de contrôle des prix sur les médicaments. Résultat : le groupe pharmaceutique Pfizer a fait partie des principaux gagnants de la Bourse ces derniers jours, rapporte Bloomberg.

Le secteur bancaire

Les banques semblent ravies de l’arrivée de Donald Trump au pouvoir. Durant sa campagne, le candidat a promis de remettre en cause la régulation financière issue de la crise, rappelle Alterecoplus. Le nouveau président devrait aussi reprendre le combat des élus républicains qui bloquent les pouvoirs du nouveau Bureau de protection financière des consommateurs. De quoi booster les actions de Bank of America, avec une hausse record depuis mai 2016.

Les prisons privées

La plus grosse entreprise américaine du secteur carcéral, Corrections Corp. of America, qui gère 90 000 places de prison, a vu son action augmenter de 60% mercredi 9 novembre. Idem pour son principal concurrent, GEO Group, qui s’envole de 35%, selon Bloomberg.

La raison ? L’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche pourrait bien remettre en cause un avis défavorable au secteur émis par le département de la Justice en août 2016. Ce dernier avait annoncé vouloir mettre fin au recours aux prisons privées par l'État fédéral. Cette annonce avait été saluée par Hillary Clinton pendant la campagne, mais avait fait chuter la valeur des actions de ces entreprises cet été.

Le secteur de la défense

Les entreprises d’armement Lockheed Martin (véhicules militaires), Northrop Grumman (aéronautique) et Raytheon (industrie aérospatiale) ont enregistré leurs plus fortes progressions depuis la crise financière. Durant sa campagne, Donald Trump a promis une forte hausse du budget de la défense, pour renforcer une armée selon lui “affaiblie”. De quoi faire miroiter de gros contrats à ces entreprises.

Les mines de charbon

L’élection de Donald Trump a été un “grand jour pour l’Amérique” selon Robert Murray, l’un des plus grands magnats du charbon aux Etats-Unis. Il faut dire qu'après cette journée, l'action de son entreprise a atteint son record depuis seize mois.

Une progression favorisée par le positionnement de Donald Trump sur le réchauffement climatique – “une invention chinoise” – qui a de quoi rassurer une industrie de plus en plus décriée pour son impact environnemental. Le nouveau président des Etats-Unis a aussi promis d’annuler l’accord de Paris, qui prévoit une réduction des gaz à effet de serre.