Cet article date de plus de cinq ans.

Primaires américaines : Trump obligé d'annuler un meeting à Chicago

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Primaires américaines : Trump obligé d'annuler un meeting à Chicago
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Des centaines d'opposants au candidat républicain sont montés sur scène vendredi soir, empêchant le milliardaire de se montrer.

Jamais encore, la campagne électorale américaine n'a avait offert de telles images. Hier soir, vendredi 11 mars, à Chicago, des centaines de militants anti racistes ont affronté les supporters de Donald Trump. Le candidat ne s'est pas montré. C'est son porte-parole qui a fini par annuler la réunion publique. Mais la police va mettre de longues heures avant de ramener le calme dans la salle, puis aux abords de l'université.

Jet de bouteille

Très vite, la polémique déborde : Donald Trump récolte la haine qu'il a semée, affirme Ted Cruz, un de ses concurrents républicains. Mais le premier concerné ne se reconnaît aucune responsabilité et charge Bernie Sanders, le candidat démocrate. "Nos militants ont été agressés par des agitateurs manipulés par Sanders, notre concurrent communiste", lance-t-il. Quelques heures plus tard, le jet d'une bouteille en verre va jeter un certain trouble. C'est dans cette ambiance que la primaire républicaine va se poursuivre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.