Philo : l'indignation est "inefficace pour faire avancer les choses”, selon Laurent de Sutter

La “tendance à l’indignation”, notamment sur les réseaux sociaux, favoriserait la constitution identitaire.

franceinfo

“Indignation totale”. Dans cet ouvrage, le philosophe et auteur belge Laurent de Sutter constate, tout en s’en réclamant, une tendance moderne à l’indignation constante, régulière, omniprésente, notamment sur les réseaux sociaux. “Mon objectif, ce n’est pas de critiquer en soi cette indignation - après tout, je le fais aussi - mais de se demander en quoi elle est si efficace pour nous agacer, et si inefficace pourtant pour faire avancer les choses”, estime l’intellectuel bruxellois.

L’indignation new-yorkaise a t-elle fabriqué Donald Trump ?

Poursuivant plus loin son argumentaire, Laurent de Sutter cible notamment les late shows à l’américaine, des émissions à la fois humoristiques et très politiques, connues pour tourner en dérision la politique menée par Donald Trump. “À un moment donné, ces postures favorisent aussi les constitutions d’identité. Quand une émission typique de la gauche new-yorkaise se moque de Trump et ses électeurs, on peut se demander si le redneck américain ne va pas justement voter en faveur de Trump, se sentant peu considéré par ces élites citadines”, s’interroge encore le philosophe.

Le JT
Les autres sujets du JT
philo indignation
philo indignation (FRANCEINFO)