Minneapolis : les émeutes se poursuivent après la mort d'un homme noir

Y aura-t-il une quatrième nuit d'émeutes à Minneapolis ? Les manifestants exigent que les policiers impliqués dans la mort de George Floyd soient arrêtés pour meurtre. La vidéo de l'interpellation est devenue virale aux États-Unis mais aussi dans le monde.

France 3

C'est l'image de la nuit à Minneapolis. Un drapeau américain, d'habitude vénéré, est souillé, sali et brûlé. C'est le chaos pendant des heures avec des centaines d'émeutiers qui assument la violence. "Il faut tout détruire pour reconstruire", explique un manifestant. "Je pense que c'est bien et mal en même temps. C'est mal mais pour la bonne cause", précise une autre manifestante.

"Notre police est raciste"

Tout l'après-midi vendredi 29 mai, certains manifestants sont à genoux. "Ne tirez pas, nous avons les mains en l'air !" Les policiers les dispersent. "Notre police est raciste. On a créé dans notre pays un système policier qui soumet et domine les non-blancs", déplore une manifestante. La foule demande justice pour George Floyd, un père de famille Afro-Américain décédé après l'interpellation de la police. Un membre des forces de l'ordre avait longuement appuyé son genou contre la nuque de la victime. Vendredi soir, ce dernier a été inculpé pour homicide involontaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers américains dans une rue de Minneapolis (Minnesota, Etats-Unis), le 29 mai 2020. 
Des policiers américains dans une rue de Minneapolis (Minnesota, Etats-Unis), le 29 mai 2020.  (KEREM YUCEL / AFP)