Le Pentagone retweete accidentellement un appel à la démission de Donald Trump

La gaffe n'est pas passée inaperçue. Une capture d'écran du retweet du Pentagone a rapidement été partagée sur le réseau social. 

Le Pentagone à Arlington, en Virginie (Etats-Unis), le 11 septembre 2017.
Le Pentagone à Arlington, en Virginie (Etats-Unis), le 11 septembre 2017. (JOSHUA ROBERTS / REUTERS)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le community manager du Pentagone a dû s'en mordre les doigts. Le compte Twitter du département américain de la Défense a retweeté par erreur un message appelant à la démission de Donald Trump, vendredi 17 novembre. Le tweet original, qui demande également à deux autres hommes politiques américains de démissionner après des allégations de harcèlement sexuel, a été posté à partir d'un compte appartenant à @ProudResister, un activiste anti-Trump.

Le retweet du Pentagone a été partagé aux 5,2 millions d'abonnés du compte, avant d'être rapidement supprimé. La gaffe n'est pas passée inaperçue. Des captures d'écran ont vite circulé sur le réseau social. 

"Il semble que cet ex-employé de Twitter a trouvé un nouveau boulot au Pentagone", a tweeté un autre internaute, faisant référence à ce salarié du réseau social qui a désactivé le compte de Donald Trump le dernier jour de son travail chez Twitter. Début novembre, le compte du président, proactif sur le réseau social, avait été désactivé pendant onze minutes.