La Syrie provoque une réunion d'urgence à l'ONU

L'ONU se réunit ce lundi 9 avril en urgence pour parler de la Syrie et de l'attaque chimique présumée à Douma samedi. Damas accuse pour sa part Israël d'avoir bombardé une de ses bases militaires.

Voir la vidéo
France 3

Selon la télévision syrienne, les missiles qui ont frappé dans la nuit de dimanche à lundi une base militaire stratégique ont fait 14 morts, dont 3 soldats iraniens. Une attaque israélienne, dénoncent Damas et Moscou. Silence du côté de l'État hébreu. Une attaque isolée peut-être, mais elle survient après un week-end tendu. Samedi, dans le fief rebelle de Douma, le régime de Damas a largué des bombes. Les secouristes découvrent alors des corps inanimés, l'écume aux lèvres. Dans les hôpitaux, des dizaines d'enfants sont en état de suffocation. Une attaque chimique est pressentie.

Trump veut agir

Tollé international malgré les démentis de la Syrie et de la Russie. Pour Donald Trump, Damas et ses alliés sont responsables. Il menace de "prendre des décisions majeures". Il s'est entretenu dimanche avec Emmanuel Macron. Le conseil de sécurité est réuni en urgence ce lundi soir. Quelle que soit sa décision, les Américains ont prévenu qu'ils agiraient.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Conseil de sécurité de l\'ONU, le 14 mars 2018 à New York (Etats-Unis).
Le Conseil de sécurité de l'ONU, le 14 mars 2018 à New York (Etats-Unis). (ATILGAN OZDIL / ANADOLU AGENCY / AFP)