L'Otan, pour ses 70 ans, doit répondre à des questions existentielles

Le sommet de l'Otan se tient à Londres (Royaume-Uni) les 3 et 4 décembre pour commémorer les 70 ans de l'organisation dans un contexte de crise sur son utilité.OTAN

FRANCEINFO

L'Otan est en crise, elle ne sait pas très bien à quoi elle sert. Et Emmanuel Macron, qui se rend au sommet de Londres (Royaume-Uni) mardi 3 décembre, cherche à obtenir des clarifications. Pour faire réagir, il a lancé dans une interview que l'Otan était en état de mort cérébrale.

Des intérêts divergents

Emmanuel Macron s'en prend à l'Otan à cause de la Turquie. Quand elle décide d'attaquer la Syrie pour déloger les Kurdes, elle le fait avec l'accord tacite des États-Unis, mais sans tenir compte des intérêts des autres partenaires de l'Otan et notamment de la France.

Les membres de l'Alliance atlantique n'ont pas toujours les mêmes intérêts, pas tous les mêmes rapports avec la Russie. Le grand frère américain n'est plus un partenaire très fiable militairement et financièrement. Pour Emmanuel Macron, l'UE doit se prendre en main pour assurer sa défense. Il veut aussi que l'Otan redéfinisse sa stratégie. Il aura un rendez-vous avec le président américain Donald Trump mardi puis avec ses partenaires allemands, britanniques et turcs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump et Recep Tayyip Erdogan lors d\'un sommet de l\'OTAN à Bruxelles, le 11 juillet 2018. 
Donald Trump et Recep Tayyip Erdogan lors d'un sommet de l'OTAN à Bruxelles, le 11 juillet 2018.  (KAYHAN OZER / AFP)