Jack Lang traite Donald Trump de "président de merde" après ses déclarations sur Haïti et les pays africains

L'ancien ministre de la Culture français s'est dit "solidaire" des pays insultés par le président des Etats-Unis à l'occaion d'une réunion sur l'immigration à la Maison Blanche. 

L\'ancien ministre de la Culture et président de l\'Institut du monde arabe, Jack Lang, lors de vœux à l\'Elysée, à Paris, jeudi 4 janvier 2018. 
L'ancien ministre de la Culture et président de l'Institut du monde arabe, Jack Lang, lors de vœux à l'Elysée, à Paris, jeudi 4 janvier 2018.  (LUDOVIC MARIN / AFP)

"#TrumpPresidentDeMerde". Samedi 13 janvier, Jack Lang s'en prend à Donald Trump avec un mot-dièse, publié sur les réseaux sociaux. L'ancien ministre de la Culture entend ainsi dénoncer les propos du chef d'Etat américain sur Haïti ainsi que sur des pays africains qu'il a qualifié de "pays de merde"

"C'est un cri du cœur, un cri de révolte après ce qu'il a dit sur les Haïtiens", s'est justifié Jack Lang, contacté par l'AFP. "J'ai envie qu'on dise dans le monde entier: 'président de merde', comme un cri de ralliement contre ce personnage humiliant et offensant", a insisté le président de l'Institut du monde arabe.

Ce qui m'a motivé, c'est d'entendre ce type chaque heure chaque jour dire n'importe quoi, insulter. Tous les jours, il déverse du mépris sur les uns sur les autres.Jack Langà l'AFP

L'ancien ministre se déclare "solidaire" des pays africains et d'Haïti, "pays que j'aime". Selon Jack Lang, Donald Trump est "un xénophobe et un raciste maladif". Pour le président de l'Institut du monde arabe, son comportement est "indigne de l'Amérique, grand pays de liberté, de grandes aventures d'émancipation".