Cet article date de plus de trois ans.

Incendies en Californie : Donald Trump constate les dégâts

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Incendies en Californie : Donald Trump constate les dégâts
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

En déplacement, samedi 17 novembre, au milieu des ruines de la petite ville de Paradise (Californie, États-Unis), dont la région a été dévastée par les flammes ces derniers jours, Donald Trump a dit sa tristesse.

C'est une ville presque totalement détruite que Donald Trump a découverte samedi 17 novembre dans le nord de la Californie (États-Unis). Des maisons en ruines, des voitures calcinées : le feu a ravagé des dizaines de milliers d'hectares. Le président américain a rencontré des familles et des officiels, mais il persiste et signe sur le changement climatique. Plus tard, à Malibu, au sud de la Californie, c'est un Donald Trump fâché avec la géographie qui a voulu rendre hommage à la ville de Paradise, lui prêtant par erreur le nom de Pleasure ["plaisir" en anglais].

76 morts et 1 000 portés disparus

La visite de Donald Trump a été diversement appréciée dans ce camp de la Croix-Rouge, où des réfugiés l'ont suivi à la télévision. Quelque 9 000 pompiers sont toujours à pied d'œuvre pour lutter contre les incendies qui ont ravagé 100 000 hectares. On compte 76 morts et plus de 1 000 personnes disparues.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.