Gaza : interrogations à propos des méthodes de l'armée israélienne

L'utilisation d'armes à feu contre des manifestants a scandalisé l'opinion internationale. Certains pays demandent une enquête à propos des méthodes d'Israël.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Au lendemain des manifestations qui ont fait près de 60 morts, une vague d'indignation se lève pour dénoncer les méthodes utilisées par l'armée israélienne. Les Nations unies doivent-elles enquêter à ce sujet ? C'est ce que demandent l'Allemagne et le Royaume-Uni. Certains manifestants interrogés aujourd'hui affirment que les soldats israéliens ont tiré sur des personnes ne représentant aucun danger immédiat.

Possible cas de crimes de guerre

"Ce sont des lâches, ils nous tirent dessus à balles réelles, alors que nous n'avons pas d'armes et que nous manifestons pacifiquement", s'indigne un jeune manifestant. Selon Amnesty internationale, l'utilisation d'armes à feu contre des manifestants pourrait dans certains cas constituer un crime de guerre. L'armée israélienne rejette ces accusations et assure ne tirer que sur ceux qui tentent de forcer la frontière.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des proches endeuillés prient pour un Palestinien tué par l\'armée israélienne le 14 mai 2018.
Des proches endeuillés prient pour un Palestinien tué par l'armée israélienne le 14 mai 2018. (ABED ZAGOUT / ANADOLU AGENCY / AFP)