Frappes américaines en Syrie : la réaction de Moscou

Vladimir Poutine, allié de Bachar al-Assad, s’est indigné vendredi 7 avril, des frappes américaines sur la Syrie, nous explique Jean-Claude Galli, journaliste en Russie.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le président russe Vladimir Poutine n’apprécie guère la décision de Donald Trump de frapper la Syrie, nous explique le journaliste Jean-Claude Galli. "À Moscou, on parle de grave violation du droit international, et on pense également que les relations entre la Russie et les États-Unis vont être gravement affectées par cette action militaire, considérée comme unilatérale. La Russie demande la convocation d’une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU".

Représailles en cours

Et la Russie ne compte pas s’en tenir là, poursuit le journaliste : "Des représailles sont en cours, un accord militaire très important, qui permet de coordonner les actions de l’armée russe et de la coalition occidentale a été suspendu. Désormais, les frappes occidentales en Syrie et en Irak vont être beaucoup plus compliquées, il faudra en quelque sorte demander la permission de Moscou".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vladimir Poutine, le 21 septembre 2016.
Vladimir Poutine, le 21 septembre 2016. (IVAN SEKRETAREV / POOL)