Europe : les mesures de rétorsion de l'UE contre les produits américains

Ce mercredi 7 mars au matin, l'Europe a dévoilé sa stratégie de riposte face aux menaces de Donald Trump. Le président américain veut taxer lourdement les importations d'acier et d'aluminium aux États-Unis. 

Cette vidéo n'est plus disponible

Après l'annonce du président américain qui veut taxer lourdement les importations d'acier et d'aluminium aux États-Unis, l'Europe a décidé de mesures de rétorsion. "Il s'agit de mesures aussi primaires que les siennes. Si Donald Trump veut taxer notre acier européen, on va lui taxer ses produits américains. Des produits agricoles d'abord, comme le jus d'orange, le beurre de cacahuètes ou encore le bourbon", expliquent Valéry Lerouge en direct de Bruxelles (Belgique).

Une menace adressée à Donald Trump

Des produits industriels aussi comme les jeans et les Harley Davindson même si Bruxelles ne veut pas viser de marque en particulier. "'Cela ne sera pas de gaieté de coeur, dit-on ici, car tout le monde a à y perdre', mais l'Europe n'entend pas se laisser faire. La deuxième série de mesures concerne des mesures de sauvegarde pour protéger les fabricants français, mais surtout allemands et italiens, d'acier. Le risque est que l'Europe se retrouve envahie d'acier chinois ou brésilien qui ne trouvera plus de débouchés aux États-Unis. C'est un message politique très fort adressé à Donald Trump au cas où il mettrait sa menace de taxer à 25% l'acier importé à exécution", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des drapeaux européens devant la Commission européenne à Bruxelles (Belgique).
Des drapeaux européens devant la Commission européenne à Bruxelles (Belgique). (JOHN THYS / AFP)