Etats-Unis : un acte de mise en accusation de Donald Trump pour "incitation à l'insurrection" va être transmis au Sénat

Comme il n'est plus président depuis l'investiture de Joe Biden, le procès pourrait aboutir à une interdiction d'exercer la fonction présidentielle à l'avenir.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Donald Trump s'exprime depuis la base d'Andrews (Etats-Unis), le 20 janvier 2021. (EYEPRESS NEWS / AFP)

La Chambre américaine des représentants va transmettre, lundi 25 janvier au Sénat, sa mise en accusation de Donald Trump pour incitation à l'insurrection, a annoncé vendredi 22 janvier le chef de la nouvelle majorité démocrate à la chambre haute du Congrès des Etats-Unis, Chuck Schumer. Le Sénat va ainsi pouvoir organiser un procès contre Donald Trump, premier président américain visé par deux procédures distinctes en destitution. Comme il n'est plus président depuis l'investiture de Joe Biden, ce procès pourrait aboutir à une interdiction d'exercer la fonction présidentielle à l'avenir.

"Ce sera un procès équitable"

"La Chambre va transmettre l'article de destitution au Sénat. Le Sénat va organiser un procès en destitution de Donald Trump. Ce sera un procès complet. Ce sera un procès équitable", a déclaré Chuck Schumer.

Les représentants ont lancé cette procédure de destitution après l'envahissement du Capitole, le 6 janvier, par des partisans de Donald Trump, qui les avait auparavant exhortés à contester la certification par les parlementaires américains de la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle de novembre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.