États-Unis : un artiste construit un mur en fromage à la frontière avec le Mexique en réponse à Trump

Cosimo Cavallaro s'est lancé le défi de construire un mur entièrement en fromage périmé afin de dénoncer la politique de Trump à l'égard des migrants venus du Mexique.

FRANCEINFO

Il n'y a au premier abord pas de lien entre le fromage et le mur que Donald Trump veut faire construire à la frontière entre les États-Unis et le Mexique. Mais un artiste canadien, Cosimo Cavallaro, a décidé de construire un mur symbolique en fromage sur un terrain qu'il a loué pour un an à Tecate (États-Unis), ville de Californie frontalière avec le Mexique. Il utilise pour ce faire des blocs de cotija, une pâte pressée au lait de vache. Le mur est donc destiné à être malodorant, périssable et absurde.

Réunir 9 000 blocs de cotija

"C'est un mur de fromage. Telle est sa fonction", explique Cosimo Cavallaro. "Ce que j'essaie de créer n'a pas de sens, n'a pas de logique. Je n'aime pas les murs. Celui-ci est un mur que je peux supporter, avec lequel je peux vivre. Car ce mur est périssable. Il ne durera pas", décrypte ainsi l'artiste. L'objectif est de construire un mur de plus de 300 mètres, en utilisant des blocs de fromage périmé. Son parti pris, en tant que fils d'immigrés venus d'Italie, est de se mettre du côté des migrants. Il réunit des fonds afin d'acheter 9 000 blocs de cotija.

Le président américain, Donald Trump, à Las Vegas (Nevada), le 6 avril 2019.
Le président américain, Donald Trump, à Las Vegas (Nevada), le 6 avril 2019. (ETHAN MILLER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)