États-Unis : Trump et Obama mouillent la chemise pour les élections de mi-mandat

Mardi 6 novembre, les élections de mi-mandat seront décisives pour l'exercice de Donald Trump. Celui-ci multiplie les meetings. Faute de leaders, c'est Barack Obama qui harangue les foules côté démocrate.

France 3

Barack Obama n'est pas candidat, mais il est venu prêter main-forte au camp démocrate à l'occasion des élections de mi-mandat aux États-Unis pour mobiliser. Dimanche 4 novembre, dans l'Indiana, devant un public enthousiaste, l'ancien président a dénoncé la rhétorique de la peur et les mensonges de Donald Trump.

Trump risque gros

À bord de l'avion présidentiel, Donald Trump ne ménage pas ses efforts : huit États parcourus en huit jours, des discours parfois à même le tarmac dans lesquels il vante son bilan économique et accuse les démocrates de vouloir nuire au pays. Ses élections sont capitales pour le président américain. C'est le contrôle du Congrès qui est en jeu. Mardi, les Américains voteront pour renouveler les 435 sièges de la Chambre des représentants et un tiers de ceux du Sénat. Si les démocrates obtiennent la majorité, c'est tout le programme politique de Donald Trump qui risque d'être remis en question.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des électeurs votent pour les élections de mi-mandat à Atlanta (Etats-Unis) le 18 octobre 2018.
Des électeurs votent pour les élections de mi-mandat à Atlanta (Etats-Unis) le 18 octobre 2018. (JESSICA MCGOWAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)