Etats-Unis : "shutdown", Donald Trump reste inflexible

Aux États-Unis, il n’y a toujours pas d’issue en vue pour résoudre la paralysie nationale de l’administration fédérale. Donald Trump et les Démocrates ne s’entendent pas et le blocage pourrait durer des mois. La correspondante de France Télévisions à Washington, Agnès Vahramian, fait le point.

Voir la vidéo

Aux États-Unis, le "shutdown" est parti pour durer. Agnès Vahramian, la correspondante de France Télévisions, décrit les raisons de ce blocage. "Des mois des années… c’est ce qu’a dit Donald Trump samedi 5 janvier. Il a ajouté qu’il pourrait déclarer l’état d’urgence si le blocage continuait", explique-t-elle. "Le problème c’est qu’aujourd’hui à la Maison-Blanche, personne ne sait expliquer ce que serait l’état d’urgence et qu’un blocage des mois et des années, parait invraisemblable. Cela sonne comme un coup de bluff ou coup de semonce de la part d’un président américain qui semble dans l’embarras", ajoute Agnès Vahramian.

Bloqué jusqu’à mardi

Jusqu’alors le plus long "shutdown" a duré 21 jours. Il ne devrait rien se passer avant mardi 8 janvier, puisque le Congrès n’est pas en cession. "Vendredi prochain, c’est jour de paie, et les 800000 fonctionnaires qui ne sont pas payés vont éprouver concrètement le manque d’argent. Le gouvernement va continuer à être bloqué : le contrôle aérien, les aides aux agriculteurs et la collecte des impôts". La société américaine pourrait faire pression sur ses dirigeants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président américain Donald Trump à la Maison Blanche, le 4 janvier 2019.
Le président américain Donald Trump à la Maison Blanche, le 4 janvier 2019. (ALEX EDELMAN / AFP)