Cet article date de plus de trois ans.

Donald Trump s'accroche au mur et se dit prêt à un "shutdown" de longue durée

Donald Trump a confirmé vendredi qu'il était prêt à ce que le "shutdown" dure "pendant très longtemps, des mois, voire des années".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président américain Donald Trump à la Maison Blanche, le 4 janvier 2019. (ALEX EDELMAN / AFP)

Donald Trump a une nouvelle fois défendu bec et ongles, vendredi 4 janvier, son projet de mur à la "dangereuse" frontière sud des Etats-Unis. Le président américain a averti qu'il était prêt à ce que, le  "shutdown", la paralysie partielle de l'administration fédérale dure plusieurs mois, voire plus d'un an.

Depuis le 22 décembre, quelque 800 000 employés fédéraux, soit un quart des agents des services publics, ne sont plus payés. Certaines administrations ont été fermées; pour les autres, les employés toucheront leur salaire avec retard. Ce "shutdown" a été déclenché par le président républicain qui réclame des financements nécessaires à la construction du mur qu'il veut ériger le long de la frontière mexicaine.

"Ce n'est pas un jeu"

Si Donald Trump a évoqué des discussions "très très productives", les responsables démocrates venus à sa rencontre à la Maison Blanche ont donné un compte-rendu de l'entrevue nettement moins optimiste. De nouvelles discussions sont prévues dans les jours à venir. "J'ai nommé un groupe, nous allons nous voir ce week-end", a déclaré Donald Trump depuis les jardins de la Maison Blanche.

La construction d'un mur à la frontière avec le Mexique est une question de "sécurité nationale", a-t-il martelé. "Ce n'est pas un jeu", a-t-il ajouté, tout en soulignant "le chemin parcouru" dans les négociations avec ses adversaires politiques. A la sortie de la Maison Blanche, pourtant, Chuck Schumer, leader des démocrates au Sénat et Nancy Pelosi, nouvelle "Speaker" de la Chambre des représentants, ont fait un récit très différent, évoquant des discussions "tendues".

Selon Chuck Schumer, Donald Trump a même indiqué qu'il était prêt à ce que le "shutdown" dure "pendant très longtemps, des mois, voire des années". "Oui, j'ai dit cela", a confirmé le locataire de la Maison Blanche. "Je ne pense que cela sera le cas, mais je suis prêt", a-t-il ajouté.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Donald Trump

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.