Etats-Unis : le conseiller à la sécurité intérieure de Donald Trump démissionne

Tom Bossert est le dernier membre de l'administration américaine à quitter la Maison Blanche.

Tom Bossert à Washington, le 11 septembre 2017.
Tom Bossert à Washington, le 11 septembre 2017. (WIN MCNAMEE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Nouvelle démission à la Maison Blanche. Tom Bossert, conseiller à la sécurité intérieure de Donald Trump, a décidé de quitter son poste, mardi 10 avril. C'est le dernier d'une longue liste de départs au cours des derniers mois qui alimente l'impression de chaos régnant au sein de l'administration américaine.

"Le président est reconnaissant de l'engagement de Tom en faveur de la sûreté de notre grand pays. Tom a supervisé les efforts de la Maison Blanche pour protéger la patrie des menaces terroristes, pour renforcer nos cyberdéfenses et répondre à une série de catastrophes naturelles sans précédent", a indiqué Sarah Sanders, porte-parole de Donald Trump, dans un bref communiqué.

En première ligne dans la réponse aux catastrophes naturelles ou la lutte contre les cyberattaques, Tom Bossert était aussi impliqué dans la lutte anti-terroriste. Il s'était notamment rendu en Irak en avril 2017 avec Jared Kushner, gendre et conseiller de Donald Trump, pour évoquer la lutte contre le groupe Etat islamique. Son départ intervient au moment même où le président américain laisse planer la menace d'une intervention militaire en Syrie.