États-Unis : l'éviction de Rex Tillerson, une clarification de la politique étrangère américaine

Donald Trump s'est séparé ce mardi 13 mars de son secrétaire d'État Rex Tillerson. Ce dernier est remplacé par le directeur de la CIA, Mike Pompeo. En direct de Washington (États-Unis), Agnès Vahramian commente cette éviction.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Le secrétaire d'État américain Rex Tillerson a appris son départ et le nom de son successeur dans un tweet de Donald Trump ce mardi 13 mars. "Mike Pompeo, le directeur de la CIA, devient le nouveau secrétaire d'État. Il fera un boulot formidable ! Merci à Rex Tillerson pour son travail !", a écrit le président américain. Donald Trump met ainsi fin à des mois de désaccord avec son chef de la diplomatie.

Un département d'État aligné sur la Maison-Blanche

Qu'est-ce que cette éviction peut changer dans le rapport entre les États-Unis et le reste du monde ? "C'est clairement une clarification de la politique étrangère américaine. Rex Tillerson opposait une résistance molle à Donald Trump. Cette fois le département d'État est aligné sur la Maison-Blanche pour une ligne plus dure, plus intransigeante avec les alliés, prête à moins de concessions avec ceux que les États-Unis appellent leurs ennemis", commente Agnès Vahramian en direct de Washington (États-Unis).

Le JT
Les autres sujets du JT
Mike Pompéo, nouveau directeur de la CIA, prête serment devant le Sénat à Washington (USA), le 12 janvier 2017.
Mike Pompéo, nouveau directeur de la CIA, prête serment devant le Sénat à Washington (USA), le 12 janvier 2017. (JIM WATSON / AFP)