États-Unis : Donald Trump s'affiche aux côtés des anti-avortement

En campagne pour un deuxième mandat présidentiel, Donald Trump s'est positionné ouvertement anti-avortement à Washington (États-Unis) vendredi 24 janvier.

FRANCE 2

Chaque année, depuis 1974, des militants marchent en direction de la Cour suprême des États-Unis. Un moyen de protester contre l'IVG. Vendredi 24 janvier, Donald Trump est devenu le premier président de l'histoire à se joindre au mouvement. Ses prédécesseurs républicains ont été personnellement plutôt opposés à l'avortement, mais sans jamais l'exprimer publiquement. "C'est génial, on a su qu'au dernier moment qu'il viendrait, son discours était incroyable", estime une militante.

58 lois de restriction votées en 2019

Dans le pays, les deux tiers des Américains souhaitent toujours que l'IVG reste légale, mais les soutiens du président espèrent une évolution des mentalités. En 2019, 58 lois de restriction de l'avortement ont été votées dans plusieurs États. De son côté, Donald Trump a nommé de plus en plus de juges conservateurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président américain, Donald Trump, dans son bureau à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis), jeudi 16 janvier 2020. 
Le président américain, Donald Trump, dans son bureau à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis), jeudi 16 janvier 2020.  (WIN MCNAMEE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)