États-Unis : Donald Trump propose d'armer les professeurs

Aux États-Unis, Donald Trump est en difficulté face à la fronde anti-armes qui prend de l'ampleur. Des parents des victimes de la tuerie survenue récemment en Floride ont directement pris à partie le président américain devant les caméras à la Maison Blanche.

Donald Trump recevait des parents et des victimes de fusillades dans des écoles. Andrew Pollak, qui a perdu sa fille à Parkland (Floride, États-Unis) il y a une semaine, a communiqué sa colère de ne pas voir les bâtiments scolaires sécurisés. Un président malmené dans son propre bureau à la Maison Blanche, ce sont des images rares.

Une proposition fustigée par une partie de la jeunesse

En réponse au désarroi de ses invités, Donald Trump a proposé d'armer les professeurs. "Ils porteraient ces armes de façon dissimulée. Les professeurs les auraient sur eux, ils auraient un entraînement spécial", a déclaré le président des États-Unis. Une proposition choc soutenue par le puissant lobby des armes mais fustigée par une partie de la jeunesse américaine. Devant la Maison Blanche, des lycéens ont manifesté, expliquant que désormais dans la liste des fournitures scolaires, il faudrait ajouter des gilets pare-balles.

Le JT
Les autres sujets du JT
(MANDEL NGAN / AFP)