Cet article date de plus de six ans.

États-Unis : Donald Trump précise son plan contre l'immigration

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
États-Unis : Donald Trump précise son plan contre l'immigration
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Donald Trump prépare son investiture, qui aura lieu le 20 janvier prochain. Samedi 12 novembre, après les premiers extraits d'une interview à la chaîne CBS, son discours paraissait plus consensuel. Mais la deuxième partie a ranimé les peurs. Depuis Washington, Jacques Cardoze précise.

Après la révélation d'extraits d'une interview donnée par Donald Trump, Jacques Cardoze, depuis Washington, précise : "Le président élu annonce trois millions d'expulsions au cours de son mandat, chiffre qui peut paraître spectaculaire, mais il avait lui-même annoncé 11 millions durant la campagne électorale, c'est-à-dire la totalité des clandestins qui, actuellement, vivent dans ce pays et qui travaillent, qui sont d'ailleurs complètement intégrés à la société."

La remise en question du mur

Selon le journaliste, "trois millions ce n'est pas très loin de ce qu'a fait Barack Obama lui-même puisqu'il a expulsé deux millions de personnes durant son premier mandat, un million et demi à priori durant le deuxième mandat. Tout cela ne tient pas compte de ce qu'on appelle les reconduites informelles, au moment où les clandestins tentent de passer la frontière. Là aussi, ce sont quelques centaines de milliers de personnes." Enfin, Jacques Cardoze affirme que "Donald a aussi parlé du mur et a dit qu'il se contenterait de clôtures par endroits et plus seulement de la construction d'un mur sur la totalité des 1 600 kilomètres de frontière".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.