États-Unis : Donald Trump n'a pas tenu ses engagements en matière d'immigration

Le président américain entame mardi 18 juin en Floride la campagne pour sa réélection. Il n'a pas tenu les promesses faites à ses électeurs au sujet de l'immigration.

FRANCE 2

C'était la promesse phare de Donald Trump lors de sa campagne, et elle n'est pas tenue : ériger un mur de 1 600 kilomètres entre les États-Unis et le Mexique. Aujourd'hui, il y a bien des travaux. Les barrières sont prolongées sur certains tronçons. Sur d'autres secteurs, le mur est rénové. Mais, en tout, il n'y a pas plus de 220 kilomètres supplémentaires depuis deux ans. "Donald Trump ne pourra pas construire un mur de 1 600 kilomètres avant la fin de son mandat. Ce qu'il veut obtenir, c'est un maximum de portions de mur, pour pouvoir dire qu'il tient sa promesse", explique Nick Miroff, éditorialiste au Washington Post.

Trump n'obtient pas les financements pour ses projets

Le Congrès américain a refusé le financement du mur. Aux États-Unis, c'est lui qui décide du budget. Depuis janvier, il s'oppose à Donald Trump. Le président exigeait 6 milliards de dollars pour la construction du mur, qu'il n'a pas obtenus. L'administration américaine a également renoncé à séparer les enfants des parents entrés illégalement aux États-Unis. Donald Trump n'a pas pu non plus limiter le droit d'asile, comme il le souhaitait.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président américain Donald Trump, le 12 juin 2019 à la Maison Blanche.
Le président américain Donald Trump, le 12 juin 2019 à la Maison Blanche. (ZACH GIBSON / CONSOLIDATED NEWS PHOTOS / AFP)