Cet article date de plus de deux ans.

Etats-Unis : Donald Trump assouplit les normes antipollution des voitures

Le président américain a revu à la baisse les objectifs fixés par Barack Obama aux constructeurs automobiles.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des automobiles près de Los angeles (Californie), le 17 octobre 2006. (GABRIEL BOUYS / AFP)

Les conducteurs de 4x4 peuvent remercier Donald Trump. Jeudi 2 août, son administration est passée à l'acte en suspendant les normes de pollution contraignantes pour les voitures particulières. Une décision jugée "stupide" par la Californie, Etat en pointe sur les voitures "propres", qui a promis de s'y opposer par tous les moyens.

Les nouvelles règles, moins exigeantes, sont notamment proposées par l'Agence fédérale américaine de protection de l'environnement (EPA). Elles suspendent l'injonction faite aux constructeurs automobiles par l'ancienne administration Obama de construire davantage de véhicules moins polluants, plus économes en carburant, notamment des véhicules hybrides et électriques.

Les anciennes normes prévoyaient des augmentations de l'autonomie des véhicules pour atteindre un objectif de 54,5 miles pour un gallon d'essence (soit 4,32 litres aux cent kilomètres) en 2025. Les nouvelles règles limitent l'objectif à 37 miles pour un gallon et sont en ligne avec la volonté de Donald Trump de démanteler la majeure partie du "plan climat" de Barack Obama.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.