États-Unis : Donald Trump annonce la mort du "fils préféré" de Ben Laden

Aux États-Unis, quelques jours après l'anniversaire du 11-Septembre, Donald Trump a annoncé la mort Hamza ben Laden, fils du commanditaire de l'attentat.

France 2

Le fils préféré de l’ex-leader d'Al-Qaïda est décédé. Dans un communiqué de la Maison Blanche, Donald Trump a annoncé la mort de Hamza ben Laden samedi 14 septembre. "Il avait une trentaine d'années, il avait été déchu de sa nationalité saoudienne il y a quelques mois", précise le correspondant à Washington (États-Unis), Loïc de La Mornais.

Une opération lancée à la frontière entre le Pakisant et l'Afghanistan

Très peu de détails ont filtré sur les circonstances de ce décès, mais elle serait le résultat d'une opération américaine à la frontière entre le Pakistan et Afghanistan. "Il est important de dire que Hamza ben Laden n'était pas le chef d'Al-Qaïda, c'est Ayman al-Zawahiri, mais en tout cas, sa mort est effectivement symbolique pour les Américains, trois jours après les cérémonies d'anniversaire du 11-Septembre", conclut le journaliste Loïc de La Mornais.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une photo non datée, diffusée par la CIA en 2017, de Hamza Ben Laden, l\'un des fils d\'Oussama Ben Laden présenté comme son héritier à la tête d\'Al-Qaïda.
Une photo non datée, diffusée par la CIA en 2017, de Hamza Ben Laden, l'un des fils d'Oussama Ben Laden présenté comme son héritier à la tête d'Al-Qaïda. (CIA / AFP)