11-Septembre : Donald Trump rend hommage aux "héros" du vol 93, qui ont empêché une attaque sur Washington

Le président des Etats-Unis a rendu hommage aux passagers qui ont tenté de reprendre le contrôle de l'appareil, alors aux mains des membres d'Al-Qaïda. L'avion s'était finalement écrasé dans un champ, en Pennsylvanie.

Donald et Melania Trump, à Shanksville (Pennsylvanie, Etats-Unis), lors d\'une cérémonie d\'homage aux victimes du 11-Septembre, le 11 septembre 2018.
Donald et Melania Trump, à Shanksville (Pennsylvanie, Etats-Unis), lors d'une cérémonie d'homage aux victimes du 11-Septembre, le 11 septembre 2018. (NICHOLAS KAMM / AFP)

Des "héros" qui ont "changé le cours de l'histoire". Dix-sept ans après les attentats du 11 septembre 2001, Donald Trump a rendu hommage aux passagers du vol 93, qui avaient tenté de reprendre le contrôle de l'appareil détourné par des membres d'Al-Qaïda.

Lors d'une cérémonie à Shanksville, en Pennsylvanie, le président américain a souligné le courage de "ces hommes et ces femmes de tous horizons". Les noms des 40 passagers et membres d'équipage ont été lus, un à un, dont certains par des proches, la voix brisée.

Une tour de 30 mètres en mémoire des victimes 

C'est près de cette petite ville, à quelque 200 km au nord-ouest de Washington, qu'un des quatre avions détournés par des membres d'Al-Qaïda a fini sa course. Des passagers avaient tenté de reprendre le contrôle de l'appareil, qui s'est écrasé dans un champ au lieu d'atteindre Washington, sa cible initiale. Les derniers instants du vol et les dialogues entre passagers, membres d'équipage et pirates de l'air en train de lutter dans le cockpit, avaient été diffusés en 2006 dans une salle de tribunal américain à l'occasion du procès du Français Zacarias Moussaoui.

Une "Tour des voix" (Tower of Voices en anglais), monument de près de 30 mètres de haut, érigée en l'honneur des victimes, a été inaugurée à Shanksville. Cette tour sera constituée, à terme, de quarante carillons, dont le son changera en fonction de la force et de la direction du vent. "Ce mémorial est un message au monde : l'Amérique ne cédera jamais à la tyrannie", a souligné Donald Trump, martelant sa détermination "à faire tout ce qui est nécessaire pour garantir la sécurité de l'Amérique".