États-Unis : 20 candidats pour l'investiture démocrate

Qui affrontera Donald Trump dans un an pour une place à la Maison-Blanche ? Le deuxième volet des débats de la primaire démocrate avait lieu mercredi 31 juillet. 20 candidats s'affrontaient avec de profondes divergences.

Un gigantesque théâtre pour un show à l'américaine. A Détroit (Etats-Unis), c'était un autre volet de l'investiture démocrate qui se jouait avec deux grands favoris : Elizabeth Warren et Bernie Sanders. Ils ont défendu un programme très à gauche sur l'écologie, la santé ou l'immigration et ont été la cible de leurs adversaires. "Nous pouvons suivre le sénateur Sanders et la sénatrice Warren avec de mauvaises politiques comme l'assurance maladie pour tous, le tout gratuit, et des promesses impossibles à tenir", a lancé John Delaney, un autre candidat.

Tous contre Trump

Des critiques auxquelles ils ont répondu sèchement. "Je suis fatigué des démocrates ayant peur des grandes idées, les Républicains eux n'ont pas peur des grandes idées", a rétorqué Bernie Sanders. "Je ne comprends pas pourquoi s'embêter à être candidat à la présidence des États-Unis si c'est juste pour parler de ce qu'on ne peut pas faire et ce pourquoi on ne peut pas se battre", a aussi répondu Elizabeth Warren. La fracture est bien réelle dans le clan démocrate, mais tous s'accordent pour critiquer Trump.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les candidats à la primaire démocrate Bernie Sanders et Elizabeth Warren, le 30 juillet 2019, à Detroit (Michigan).
Les candidats à la primaire démocrate Bernie Sanders et Elizabeth Warren, le 30 juillet 2019, à Detroit (Michigan). (JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)