Donald Trump : la colère de l'Afrique

La dernière phrase de Donald Trump sur l'immigration en provenance de "pays de merde" fait polémique. 54 ambassadeurs du groupe africain de l'ONU n'ont pas tardé à s'en indigner, et ils ne sont pas les seuls.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Des représentants et des populations du monde entier s'indignent des propos de Donald Trump jugés racistes. Depuis deux jours, sa phrase a fait le tour du monde. Évoquant Haïti et les nations africaines, Donald Trump aurait posé la question suivante devant des parlementaires : "Pourquoi est-ce que toutes ces personnes issues de pays de merde viennent ici ?"

"Cela banalise le pire côté de l'humanité"

Du Sénégal au Nigéria, ces mots provoquent la colère de l'Afrique. Sur Twitter, le président du Ghana riposte : "Nous ne sommes certainement pas un pays de merde. Nous n'accepterons pas de telles insultes, même de la part d'un dirigeant d'un pays ami, quelle que soit sa puissance." 54 pays africains réclament des excuses et l'ONU se fâche. "Ce n'est pas seulement une question de vulgarité du langage. Cela banalise le pire côté de l'humanité en validant et en encourageant le racisme et la xénophobie", a déclaré Rupert Colville, le porte-parole du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Près d\'un an après son investtiture à la Maison Blanche, Donald Trump subit vendredi 12 janvier 2018, sa première visite médicale.
Près d'un an après son investtiture à la Maison Blanche, Donald Trump subit vendredi 12 janvier 2018, sa première visite médicale. (SHAWN THEW / EPA)