DIRECT. Etats-Unis : "Je pense que la torture donne ses résultats, mais je suivrai l'avis de nos dirigeants", déclare Donald Trump

La Première ministre britannique est le premier dirigeant étranger reçu, vendredi, dans le Bureau ovale par le nouveau président républicain.

Ce direct est terminé.

Ce qu'il faut savoir

A peine installé à la Maison Blanche, Donald Trump reçoit, vendredi 27 janvier, la Première ministre britannique, Theresa May, pour évoquer les liens commerciaux post-Brexit et donner une impulsion différente à "la relation spéciale" entre les Etats-Unis et le Royaume-Uni. 

Un coup diplomatique. En devenant le premier dirigeant étranger reçu dans le Bureau ovale par le nouveau président républicain, la Première ministre britannique réussit à s'imposer. Mais elle sait aussi que ses faits et gestes seront scrutés à la loupe par les alliés des Etats-Unis, qui s'interrogent sur l'attitude à adopter face au nouveau président américain arrivé au pouvoir avec comme slogan : "l'Amérique d'abord".

"Parfois, les contraires s'attirent." C'est l'étonnante formule de Theresa May, fille de pasteur réservée, lorsqu'elle a évoqué sa future rencontre avec l'exubérant et imprévisible septuagénaire. Sa décision de se rendre à Washington une semaine après la prestation de serment du magnat de l'immobilier a d'ailleurs suscité une controverse au Royaume-Uni.

Négociations pour un futur accord commercial. Le Royaume-Uni peut "discuter" d'un éventuel accord de libre-échange avec un pays tiers, mais pas "négocier" tant qu'il reste membre de l'UE, lui a fermement rappelé la Commission européenne. "Je n'ai pas encore de secrétaire au Commerce", a par ailleurs souligné, jeudi, Donald Trump.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #ETATS_UNIS

23h44 : La presse britannique met à sa une la visite de Theresa May à la Maison Blanche. Une photo retient l'attention : un court moment, le président américain a saisi la main de la Première ministre britannique.

23h33 : Pendant sa campagne, le président Trump a promis de porter la flotte américaine à 350 navires et sous-marins dans les prochaines années, contre un objectif fixé à 310 navires par l'administration Obama, et un niveau actuel de 274 bateaux. Il a aussi promis d'augmenter le nombre d'avions de combat, et le nombre de soldats dans l'armée de terre (US Army), la branche la plus importante de l'armée américaine.

23h29 : Donald Trump a également signé au Pentagone un décret pour "reconstruire" les forces armées des Etats-Unis, qui sont déjà les plus importantes du monde.



(MANDEL NGAN / AFP)

22h56 : "Je mets sur pied de nouvelles mesures de contrôle pour maintenir hors des Etats-Unis les terroristes islamiques radicaux. Nous ne les voulons pas ici", a déclaré Donald Trump. Il a pris en décret en matière d'immigration prévoyant des contrôles renforcés aux frontières destinés à stopper l'entrée éventuelle de "terroristes islamiques radicaux".

22h47 : Donald Trump signe un décret pour stopper l'entrée aux Etats-Unis de "terroristes islamiques".

22h44 : Voici des images de la marche anti-avortement qui se déroule à Washington. Elle a reçu le soutien de Donald Trump et le vice-président Mike Pence y a prononcé un discours.




(Tasos Katopodis / AFP)

20h45 : Selon Gaspard Estrada, directeur exécutif de l'Observatoire politique de l'Amérique latine et des Caraïbes, "ceux qui ont le plus à perdre sont les consommateurs américains" avec la construction d'un mur entre les Etats-Unis et le Mexique. Son interview est à lire sur franceinfo.

19h59 : "Le droit à la vie est en train de gagner", a affirmé à Washington, Mike Pence. Il s'agit du premier vice-président américain à assister à la "March for Life", grand rendez-vous annuel des militants anti-avortements.

(APTN)



19h53 : "Le droit à la vie est en train de gagner" : c'est ce qu'a déclaré le vice-président, Mike Pence, en référence au nouveau rapport de force instauré par la victoire à la présidentielle de Donald Trump. Les précisions de franceinfo.

19h35 : Donald Trump se dit toujours favorable à la torture, mais il affirme qu'il laissera le dernier mot à son ministre de la Défense. Voici la séquence.




(FRANCEINFO)

19h35 : Le Mexique assure que les présidents Pena Nieto et Trump ne parleront plus du mur en public.

19h35 : Donald Trump annonce qu'il laissera son ministre de la défense trancher sur la torture. Le président américain précise qu'à titre personnel, il est favorable à son utilisation.

19h25 : Devant Donald Trump, Theresa May estime que les sanctions contre la Russie doivent être maintenues.

19h21 : Pour Donald Trump, il est "très tôt" pour parler de lever les sanctions contre la Russie.

19h23 : Donald Trump a promis de soutenir l'Otan "à 100%", selon la Britannique Theresa May.

19h18 : Donald Trump vante, devant Theresa May, "la relation la plus spéciale" entre Washington et Londres. Vous pouvez suivre leur conférence de presse en direct de la Maison Blanche sur franceinfo.

18h57 : Donald Trump et le président mexicain, Enrique Pena Nieto, se sont parlés au téléphone, annonce le gouvernement mexicain, après leur désaccord au sujet de la construction d'un mur à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique.

18h57 : Voici des images de Donald Trump et Theresa May. La Première ministre britannique a été reçue dans le Bureau ovale de la Maison Blanche.

(REUTERS)


18h36 : La lutte contre l'avortement vit un tournant "historique", déclare Mike Pence, lors d'un discours à la marche anti-avortement, où il est le premier vice-président à se rendre.

18h23 : Mike Pence est le premier vice-président américain à se rendre à la marche anti-avortement qui se déroule actuellement à Washington.

18h28 : Angela Merkel et François Hollande peaufinent la réponse de l'Europe à Donald Trump. La chancelière allemande et le président français affinent leur position pour le sommet de Malte, début février. Le nouveau président américain est un "défi" pour l'UE, selon le chef de l'Etat.

(FRANCE TELEVISIONS)

18h18 : La Première ministre britannique, Theresa May, est la première dirigeante étrangère à être reçue par Donald Trump. Ils devraient s'entretenir dans le Bureau ovale avant une conférence de presse commune. Une rencontre pour resserrer les liens, notamment commerciaux, entre les deux pays, après le Brexit.

18h02 : Theresa May vient d'arriver à la Maison Blanche pour rencontrer Donald Trump.