Diplomatie : le bras de fer reprend entre Donald Trump et Kim Jon-un

Donald Trump a annoncé ce jeudi 24 mai l'annulation de la rencontre prévue avec Kim Jong-un, le dirigeant nord-coréen, prévue le 12 juin à Singapour.

France 2

La rencontre devait être historique. Donald Trump et Kim Jong-un s'étaient donnés rendez-vous le 12 juin prochain en terrain neutre, à Singapour. Mais la poignée de main tant attendue n'aura pour l'instant pas lieu. Le président américain déclare être dans l'obligation de prendre la décision d'annuler la rencontre dans une lettre adressée au dirigeant nord-coréen. "Au regard de l'énorme colère et de l'hostilité affichée dans votre dernière déclaration, écrit-il, j'estime qu'il n'est pas opportun de maintenir cette rencontre prévue depuis longtemps."

La guerre ou la paix ?

Après des mois de rapprochement, Donald Trump a soudain changé de ton. Après avoir parlé de paix, il évoque aujourd'hui une nouvelle fois la guerre. "Nous espérons que des choses positives se produiront, a-t-il déclaré. Mais si ça ne se fait pas, nous sommes militairement plus près que nous ne l'avons jamais été". Quelques heures avant cette réaction américaine, la Corée du Nord avait pourtant annoncé avoir entièrement démantelé son site d'essais nucléaires souterrains. Pyongyang avait même invité sur place des télévisions occidentales pour montrer au monde entier la bonne volonté du régime. Mais selon les experts, le site était déjà inopérant après l'effondrement de plusieurs tunnels lors d'un précédent exercice. De leur côté, l'ONU et la Corée du Sud ont manifesté leur inquiétude face à ce regain de tensions entre Washington et Pyongyang.   

Donald Trump et Kim Jong-un doivent se rencontrer lors d\'un sommet à Singapour, le 12 juin 2018.
Donald Trump et Kim Jong-un doivent se rencontrer lors d'un sommet à Singapour, le 12 juin 2018. (AFP PHOTO / KCNA VIA KNS)