Décret anti-immigration : Donald Trump face à la justice américaine

Le président américain a vu son décret anti-immigration suspendu par une cour d'appel fédérale de San Francisco.

France 3

Le décret signé le 27 janvier dernier par Donald Trump, qui interdisait l'accès au territoire américain des ressortissants de certains pays musulmans, a été suspendu, comme l'a confirmé une cour d'appel fédérale de San Francisco (Californie). Pour les trois juges la composant, aucune menace terroriste ne justifie une telle mesure. C'est donc la troisième fois que la justice donne tort à Donald Trump sur ce sujet.

Donald Trump s'énerve sur Twitter

Comme après chaque décision en sa défaveur, le nouveau président des Etats-Unis a tenu à faire part de son mécontentement par l'intermédiaire de son compte Twitter, sur lequel il a écrit de façon véhémente "Rendez-vous au tribunal, la sécurité de notre nation est en jeu !". Le décret tant controversé interdit l'entrée aux Etats-Unis des ressortissants de sept pays : Iran, Irak, Syrie, Libye, Yémen, Somalie et Soudan.

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump durant une conférence à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis), le 10 février 2017.
Donald Trump durant une conférence à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis), le 10 février 2017. (JOSHUA ROBERTS / REUTERS)