Cet article date de plus de deux ans.

"Dans un sens, ça peut aider" : à Jérusalem-Ouest, les Israéliens saluent autant qu'ils redoutent le déménagement de l'ambassade des Etats-Unis

Pour de nombreux Israéliens, l'installation de l'ambassade américaine à Jérusalem est une décision historique. Même s'ils craignent la flambée de violence qui risque d'en découler.

Article rédigé par
Sébastien Sabiron - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Dans les rues de Jérusalem, les drapeaux américains et israéliens flottent côte à côte, le 13 mai. (GILLES BADER / CROWDSPARK)

Dans les rues de Jérusalem-Ouest, les drapeaux américains flottent un peu partout. Ici, on hésite entre joie et inquiétude au sujet du transfert de l'ambassade des États-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem, lundi 14 mai. "Je ne suis pas un supporter de Trump", confie Nathan, 19 ans. "Mais il a fait une promesse et il l'a tenue", enchaîne le jeune homme d'origine texane et qui souhaite rejoindre l'armée israélienne. "Ici c'est notre capitale, c'est notre maison, la ville appartient à Israël, nous avons le contrôle. Le déménagement de l’ambassade des Etats-Unis et des autres pays qui suivront va vraiment nous aider."

Mais la décision unilatérale de Donald Trump provoque aussi des inquiétudes, y compris parmi ceux qui la soutiennent. "Ça met énormément de gens en colère, explique David. Et ceux avec qui nous partageons ce territoire, lorsqu’ils sont en colère, ont tendance à devenir violents.

Des gens vont mourir, il y aura des incidents et des attentats à cause de ça

David, habitant de Jérusalem-Ouest

Pour beaucoup de Juifs de Jérusalem-Ouest, l’installation de l’ambassade ne changera pas grand-chose à la situation, puisque le processus de paix est enterré depuis longtemps. "Dans un sens, ça peut aider", lâche Daniel, qui croit en la politique du fait accompli. "A terme, les Palestiniens devront bien admettre que c'est fait et qu'ils ne peuvent rien y changer."

Une déception malgré tout : beaucoup d'Israéliens espéraient un déplacement de Donald Trump en personne pour acter ce jour historique. Le président américain s'est contenté de s’exprimer en vidéo lors de l’inauguration de l'ambassade.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.