Cet article date de plus de quatre ans.

Climat : aux États-Unis, la résistance s'organise

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Climat : aux États-Unis, la résistance s'organise
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Après l'annonce faite par Donald Trump de la sortie de l'accord de Paris, de nombreux Américains ont fait part de leur opposition à cette décision.

Dès l'annonce de Donald Trump, jeudi 1er juin, des manifestants se sont rassemblés dans plusieurs grandes villes du pays pour faire part de leur mécontentement après la confirmation de la sortie des États-Unis de l'accord sur le climat signé à Paris en 2015. Devant la Maison Blanche à Washington ou à New York, des centaines de personnes ont fait entendre leur voix. Sur la côte ouest également, en Californie notamment, la fronde contre Donald Trump est lancée. "C'est terrible. Les États-Unis sont le plus grand pays du monde, on doit donc montrer l'exemple", déclare un homme interrogé dans une rue de Los Angeles.

New York et la Californie mènent la rébellion

Une "rébellion" qui ne vient pas seulement de la rue. Les États de New York, Washington et de Californie lancent une alliance pour le climat, tandis que le maire de Pittsburgh a déclaré que sa ville allait "suivre les directives de l'accord de Paris pour nos administrés, notre économie et notre avenir". La grande majorité des grands patrons américains désapprouvent également la décision de Donald Trump.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Donald Trump

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.