Centenaire du 11-Novembre : les Femen perturbent le convoi de Donald Trump

En marge des cérémonies du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, trois militantes Femen ont forcé le dispositif de sécurité au moment du passage de la voiture du président américain remontant les Champs-Élysées. Les précisions du journaliste Guillaume Daret, en duplex depuis Paris.

Que s'est-il passé dimanche 11 novembre sur les Champs-Élysées, à Paris, malgré le dispositif de sécurité impressionnant déployé pour le centenaire de la fin de la Grande Guerre ? "C'était juste un peu avant 11 heures. Le convoi du président américain était en train d'arriver à faible allure en haut des Champs-Élysées, quand on a vu bondir ces trois militantes Femen en direction de ce convoi, passer par-dessus les barrières", raconte le journaliste Guillaume Daret, en duplex depuis l'avenue parisienne.

"Jamais la sécurité du président américain n'a été menacée"

"On se demande alors comment cela est possible avec un tel dispositif de sécurité. Il faut savoir que si le public est filtré, les policiers cherchent avant tout à savoir si les personnes sont armées ou non. Évidemment, elles ne l'étaient pas, ce qui rend leur action difficilement prévisible, d'autant plus que selon nos informations, elles ne faisaient pas partie des militantes les plus connues par les autorités. Une fois arrêtées, elles ont été placées en garde à vue pour exhibition sexuelle. De son côté, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, s'est voulu rassurant, affirmant que 'Jamais la sécurité du président américain n'a été menacée'", conclut-il.

Interpellation d\'une des trois Femen qui ont perturbé le passage du convoi du président américain sur l\'avenue des Champs-Elysées, à Paris, le 11 novembre 2018. 
Interpellation d'une des trois Femen qui ont perturbé le passage du convoi du président américain sur l'avenue des Champs-Elysées, à Paris, le 11 novembre 2018.  (SAUL LOEB / AFP)