Après la parution du livre explosif sur Trump, l'entourage du président des Etats-Unis monte au créneau pour le défendre

Après la parution de "Fire and Fury : Inside The Trump White House" ("Le Feu et la fureur : Á l'intérieur de la Maison Blanche de Trump" en français), l’entourage du président des Etats-Unis est monté au créneau vendredi pour prendre sa défense.

Le secrétaire d’Etat Rex Tillerson à la Maison Blanche le 20 décembre 2017.
Le secrétaire d’Etat Rex Tillerson à la Maison Blanche le 20 décembre 2017. (SAUL LOEB / AFP)

C'est peu dire que la parution de Fire and Fury : Inside The Trump White House (Le Feu et la fureur : À l'intérieur de la Maison Blanche de Trump) a provoqué la colère de Donald Trump. Un livre qualifié de "bidon" par le président des Etats-Unis qui a tenté, en vain d’interdire sa sortie. L'écrivain et journaliste américain Michael Wolff, auteur du livre, présente Trump comme un président inapte "réagissant comme un enfant, qui telle une boule de flipper part dans tous les sens". Toute la journée de vendredi 5 janvier, ses proches ont pris sa défense. 

"Je n’ai aucune raison de douter de son aptitude mentale"

Sur CNN, on demande au secrétaire d’État Rex Tillerson si Trump est bien apte à gouverner : "Il n’est pas comme les présidents d’avant mais je n’ai aucune raison de douter de son aptitude mentale", répond le ministre des Affaires étrangères.

>> A lire aussi : Mis en cause dans un livre explosif, Donald Trump répond en se décrivant comme un "génie tout à fait équilibré"

Le fils de Trump Donald Junior est aussi monté au créneau : "Dès que mon père gagne, les médias s’accrochent à toutes objets anti-Trump quelques soit d’ailleurs sa crédibilité." Les journaux et sites conservateurs sont d’ailleurs tombés à bras raccourcis sur l’auteur du livre, connu, disent-ils, pour prendre de grandes libertés avec la vérité.

Les propos recensés dans cet ouvrage rappellent en tout cas certaines critiques formulées par les adversaires de Trump et même ses adversaires républicains. Le sénateur John McCain avait déjà ainsi évoqué quelqu’un de malformé et d’impulsif. À l’automne, un autre sénateur Bob Corker avait comparé la Maison Blanche à "une halte-garderie pour adultes".

Après la parution du livre explosif sur Trump, l'entourage du président des Etats-Unis monte au créneau pour le défendre
--'--
--'--