Pouvoir d'achat : aux États-Unis, des professeurs sont en colère

Aux États-Unis, des professeurs du secteur public manifestent pour obtenir des salaires décents. Leurs salaires ont baissé depuis 10 ans.

FRANCE 2

La semaine dernière, les Américains ont pu lire dans la presse, des témoignages édifiants sur la précarité de professeurs du secteur public. En effet, trois couvertures du prestigieux magazine Time ont abasourdi les États-Unis. "Je dois vendre mon plasma sanguin pour payer mes factures. Je suis professeure en Amérique", témoigne une mère de famille. Des journalistes de France 2 ont retrouvé Nashonda Cooke, chez elle, en Caroline du Nord. Cette enseignante de lycée public a un salaire net de 3 500 €...Et pourtant.

Cumuler plusieurs emplois

"Au final, il me reste environ 70 € par mois pour vivre, pour payer l'essence et la nourriture pour mes filles [...] On a sans doute des salaires supérieurs à ceux de nos collègues français mais on doit payer pour tout", confie-t-elle. Elle se prive donc d'aller voir le médecin pour elle, se prive de vacances, mais risque surtout de priver ses enfants d'avenir. Partout dans le pays, de nombreux professeurs sont donc contraints de cumuler plusieurs emplois, pour joindre les deux bouts. Cette année, d’habituelles manifestations ont eu lieu aux États-Unis. Les trois millions et demi d'enseignants américains ont vu leur niveau de vie nettement chuter en deux ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'homme projetait d\'attaquer la Maison Blanche.
L'homme projetait d'attaquer la Maison Blanche. (MAXPPP)