Nouvelle fusillade dans une université américaine

Jeudi, à Roseburg, dans l'Oregon, dans l'ouest des Etats-Unis, sur le campus d'une université, un jeune homme a ouvert le feu, tuant dix personnes. Le tireur a été abattu.

France 2

Le recueillement après le choc, cette nuit dans l'Oregon. Quelques heures après la fusillade, les habitants de Roseburg, sur la côte ouest des États-Unis, se sont rassemblés sur les lieux où, vers 10h30 heure locale, dix personnes sont mortes abattues par un tireur isolé, sur un campus universitaire. Toute l'après-midi, les Américains ont vu les victimes retirées une à une. La police fouillait chaque étudiant à la recherche d'éventuels complices, comme l'explique Frédéric Vion, de France 2.

Barack Obama accuse les opposants au contrôle des armes

"Vous vous rendez compte que c'est devenu la routine", a lancé le président américain depuis la Maison-Blanche. "Il y aura des gens qui disent que je fais de la récupération politique, mais c'est un choix politique, mois après mois, qui rend ces fusillades possibles", a conclu Barack Obama. Selon la presse américaine, le tireur serait cet homme, Chris Harper Mercer, dont on ne sait pas grand-chose, mis à part son parcours meurtrier jeudi matin à Roseburg.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des habitants de Roseburg ont organisé une veillée le soir de la fusillade.
Des habitants de Roseburg ont organisé une veillée le soir de la fusillade. (RANDY L. RASMUSSEN/AP/SIPA / AP)