Etats-Unis : pour la première fois, l'Arizona élit une femme au Sénat

La nouvelle élue, démocrate, remplace à la chambre haute le républicain Jeff Flake.

 Kyrsten Sinema, alors candidate démocrate au Sénat, à Tempe, en Arizona (Etats-Unis), le 3 novembre 2018.
 Kyrsten Sinema, alors candidate démocrate au Sénat, à Tempe, en Arizona (Etats-Unis), le 3 novembre 2018. (GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

A 42 ans, Kyrsten Sinema, ancienne assistante sociale, devient la première femme sénatrice d'Arizona. Elle a donné un siège de plus aux démocrates au Sénat, sans y entamer la majorité républicaine, au terme d'une élection serrée en Arizona où sa concurrente républicaine Martha McSally a reconnu sa défaite.

"Je viens d'appeler Kyrsten Sinema et l'ai félicitée d'être devenue la première femme élue sénatrice de l'Arizona à l'issue d'une lutte acharnée", a dit Martha McSally dans une vidéo postée dans la nuit de lundi à mardi sur Twitter.

Deux fauteuils de sénateur encore non pourvus

La nouvelle élue remplace à la chambre haute le républicain Jeff Flake, un critique du président Donald Trump. C'est le deuxième siège sénatorial que les démocrates ont ravi à leurs adversaires lors des élections de mi-mandat du 6 novembre, avec celui du Nevada.

Les républicains ont cependant renforcé leur majorité à la chambre haute en récupérant trois sièges dans l'Indiana, le Missouri et le Dakota du Nord. Il reste deux fauteuils de sénateur encore non pourvus en raison de recomptages de voix, en Floride et dans le Mississippi. Si les républicains ont conforté leur assise au Sénat, ils ont en revanche perdu la majorité à la Chambre des représentants, désormais contrôlée par les démocrates.