Les autorités américaines accusent Pékin d'espionnage

Un pas supplémentaire a été franchi dans les relations très tendues entre les Etats-Unis et la Chine. Les autorités américaines accusent Pékin d'espionnage.

franceinfo

Des véhicules de pompiers ont été dépêchés au consulat chinois à Houston, au Texas. Mais, une fois sur place, impossible, pour les secours, d'entrer sur le bâtiment. "Quand ils ont tenté de rentrer, on leur a refusé l'accès au bâtiment. Et nous ne pouvons pas entrer sans autorisation afin de respecter les accords internationaux", explique Ruy Lozano, chef adjoint des pompiers de Houston. Dans des poubelles, des documents auraient été brûlés par les autorités consulaires chinoises après l'annonce des États-Unis de la fermeture du consulat.

Menace de représailles de Pékin

Objectif, selon Washington : protéger la propriété intellectuelle américaine contre l'espionnage chinois. "Nous allons être très vigilants sur la façon dont le parti communiste chinois se comporte. Et s'il se comporte mal, nous allons prendre des mesures pour protéger les Américains, notre économie et nos emplois", affirme Mike Pompeo, secrétaire d'État américain. De son côté, Pékin qualifie cet acte de provocation et menace de représailles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le secrétaire d\'Etat américain Mike Pompeo, le 10 janvier 2020, à Washington DC. 
Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo, le 10 janvier 2020, à Washington DC.  (YASIN OZTURK / AFP)