Cet article date de plus d'un an.

La Convention des droits de l'enfant a 30 ans

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
La Convention des droits de l'enfant a 30 ans
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

Un enfant sur cinq meurt tous les cinq jours de la violence de ses parents alors que la Convention des droits de l'enfant de l'ONU les protège depuis 30 ans.

En 1989, l'ONU voulait offrir à chacun des enfants de la planète les mêmes chances pour se construire et pour grandir. Il y a 30 ans, la Convention internationale des droits de l'enfant a été signée par 197 États, c'est la charte la plus ratifiée au monde. Elle est composée de 54 articles. Les enfants ont le droit d'avoir une identité, une nationalité, une famille, une éducation, d'être aimés, soignés, nourris en quantité suffisante.

Non ratifiée par les États-Unis

Ils ont des droits en forme d'interdiction pour les adultes : le droit de ne pas faire la guerre, de ne pas travailler, de ne pas subir de violences. Les enfants ont aussi le droit de s'exprimer, d'avoir une opinion et s'informer. Grâce à cette convention, il y a eu des avancées importantes : recul des maladies, de la malnutrition, progression de l'éducation. Mais ce n'est pas suffisant : 152 millions d'enfants travaillent, 300 000 sont des soldats, 200 millions de filles ont subi des mutilations génitales. Les États-Unis ont signé la convention, mais ne l'ont pas ratifié parce qu'elle interdit de condamner à mort un enfant, ce qui est contraire à la Constitution américaine.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.