Cet article date de plus de cinq ans.

La chanteuse et actrice américaine Demi Lovato hospitalisée après une overdose

Selon le site d'information américain sur les célébrités TMZ, citant des sources policières, la chanteuse a été retrouvée inconsciente chez elle, mardi. Elle a reçu ensuite du Narcan, un traitement d'urgence pour les overdoses. 

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
La chanteuse américaine Demi Lovato, lors de la cérémonie des Billboard Music Awards à Las Vegas (Etats-Unis), le 20 mai 2018.  (LISA O'CONNOR / AFP)

Elle s'était déjà confiée sur ses problèmes d'addiction à la drogue et à l'alcool. La jeune actrice et chanteuse pop américaine Demi Lovato, 25 ans, a été hospitalisée à Los Angeles (Etats-Unis), mardi 24 juillet, après ce qui semble être une overdose, ont rapporté des médias américains.

Une porte-parole des pompiers de Los Angeles a tout d'abord annoncé qu'une  jeune femme de 25 ans avait été transportée de son domicile, à une adresse correspondant à celle de l'artiste, vers un hôpital de la ville. Le site d'informations sur les célébrités TMZ, citant des sources policières, a, par la suite, annoncé que l'interprète avait bien été hospitalisée mardi, et qu'elle avait reçu du Narcan, un traitement d'urgence pour les overdoses

"Demi est réveillée et avec sa famille, qui remercie tout le monde pour leur amour, leurs prières et leur soutien", a plus tard annoncé à TMZ l'un des représentants de la chanteuse. Selon le magazine People, citant une source anonyme proche de Demi Lovato, l'artiste serait dans un état stable. 

"L'addiction est une maladie terrifiante"

Star depuis son enfance, Demi Lovato a sorti il y a un mois une chanson intitulée Sober (Sobre), dans laquelle elle semble évoquer une rechute. L'artiste, en parallèle de ses problèmes d'addiction, a également souffert de dépression et de troubles du comportement alimentaire. 

Plusieurs personnalités ont rapidement réagi à la nouvelle, tandis que de nombreux fans se désolaient sur les réseaux sociaux. "Ce qui lui arrive me brise le cœur", a tweeté la célèbre présentatrice américaine Ellen DeGeneres. "L'addiction est une maladie terrifiante. Personne n'est plus honnête ou courageux que cette femme", a réagi de son côté le chanteur de country Brad Paisley, qui a collaboré avec la chanteuse. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.