La chaleur tue au Canada

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
La chaleur tue au Canada
franceinfo
Article rédigé par
Q. Berichel - franceinfo
France Télévisions

Dans l'ouest de l'Amérique du Nord, 134 personnes sont mortes subitement à cause du dôme de chaleur à Vancouver (Canada). Jusqu'à 49°C ont été relevés dans cette région mercredi 30 juin. Les habitants sont sidérés.

Des éléphants en train de se baigner dans un zoo de la région de Portland (États-Unis) mardi 29 juin. La scène est le symbole d'une nature qui tente par tous les moyens de survivre à une chaleur accablante. Portland a battu un record de température avec plus de 46°C. Les rues sont devenues invivables, alors les habitants trouvent refuge dans des gymnases climatisés installés par les autorités. Une bouffée d'air frais pour les plus fragiles.

Un phénomène amené à se répéter

Portland et tout le nord-ouest de l'Amérique du Nord subissent un dôme de chaleur, un phénomène météorologique rare qui provoque des températures extrêmes. Une chaleur qui devient mortelle à Vancouver (Canada), où 134 personnes sont décédées subitement. Face à l'urgence, des associations distribuent des bouteilles d'eau. 48°C mardi, jamais les Canadiens n'avaient connu ça, eux qui sont habitués à un climat plus frais. Le mercure devrait baisser à la fin de la semaine. Mais avec le réchauffement climatique, ce phénomène pourrait se reproduire plus rapidement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.