Etats-Unis : Joe Biden promulgue une loi établissant un jour férié pour marquer la fin de l'esclavage

L'esclavage, officiellement aboli en décembre 1865, est une "tache morale" et "le péché originel de l'Amérique", a rappelé le président démocrate.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le président américain Joe Biden s'entretient avec l'élue démocrate Barbara Lee après avoir signé la loi sur le Juneteenth National Independence Day à la Maison Blanche, le 17 juin 2021, à Washington. (DREW ANGERER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Il s'appelera le "Juneteenth". Le président américain Joe Biden a promulgué jeudi 17 juin une loi créant un nouveau jour férié fédéral, pour commémorer l'émancipation des derniers esclaves au Texas le 19 juin 1865. "Juneteenth symbolise à la fois la longue et difficile nuit de l'esclavage et de la soumission, et la promesse d'un jour meilleur", a-t-il dit lors de la cérémonie à la Maison Blanche, aux côtés de sa vice-présidente Kamala Harris, d'origine indienne et jamaïcaine.

L'esclavage, officiellement aboli en décembre 1865, est une "tache morale" et "le péché originel de l'Amérique", a rappelé le président démocrate. En faisant du 19 juin un jour férié, "tous les Américains peuvent sentir le pouvoir de cette journée et apprendre de notre Histoire, célébrer les progrès accomplis et voir la distance parcourue".

Mais, a-t-il souligné, l'émancipation des esclaves noirs américains était "seulement le début" des efforts pour "tenir la promesse de l'égalité raciale". "Nous devons continuer vers cette promesse car nous n'y sommes pas encore", a assuré Joe Biden, alors que la minorité noire (13% de la population) subit encore des discriminations en matière d'emploi, de logement ou encore de santé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Joe Biden

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.